top of page
aaaa03f893fa24b72b3197adbb6a46f6_edited.jpg
TENERE
Centre de thérapie et de recherche clinique sur le chamanisme

Afin de donner à ma pratique un socle déontologique et scientifique qui puisse servir l’intérêt général, j’ai choisi d’exercer dans un cadre associatif et de créer un centre de thérapie et de recherche clinique sur le chamanisme.


Parallèlement aux consultations, l'objet du centre est d'élargir nos connaissances sur les bienfaits des médecines complémentaires et de promouvoir une approche pluriverselle en matière de santé. L'approche pluriverselle s'oppose à l'universalisme abstrait et à la seule rationalité occidentale en reconnaissant les savoirs minorisés et l’existence d'une pluralité de façons d'être au monde, de penser et d'agir.
 

Elle permet de plaider pour une conscience élargie des rapports sociaux et des rapports homme-nature.

Dans une perspective métaphysique et animiste, elle reconnaît l'énergie vitale qui relie tout ce qui compose l’univers.

Les Chinois l’appellent Chi, les Japonais Qi et les Indiens Prana. Quel que soit son nom, cette énergie est à la base de tout ce qui est. Elle est le souffle de vie qui traverse nos propres corps ainsi que l’infiniment petit et l’infiniment grand.

Elle court en nous comme dans le grain de sable, les vents, les rivières, les forêts ou les constellations.

Elle nous permet de ressentir que tout vit et que tout est un.

 

Dans le cadre de ce centre, je propose :

  • des consultations, des ateliers et des retraites

  • une recherche clinique visant à étudier l'apport du chamanisme dans les itinéraires thérapeutiques

  • des interventions publiques afin de sensibiliser et de former à l'approche pluriverselle en matière de santé

 

Adhérer à Ténéré*, c’est favoriser l'émergence de savoirs qui permettent de recouvrer sa souveraineté à l'échelle individuelle et de participer à l'éveil des consciences à l'échelle collective.

[ * Ténéré est le nom berbère de la déesse appelée Thétis dans la mythologie grecque. Elle est la fille d'Ouranos et de Gaïa. Déesse des eaux primordiales, elle incarne le principe de fertilité et a enfanté les mers et les fleuves qui nourrissent la Terre. Ténéré, c'est aussi le nom que les Berbères donnent à l'océan de sable qu'est devenu au fil du temps le Sahara ].

bottom of page